Une vision de l’avenir réaliste et crédible

27/10/2014
Une vision de l’avenir réaliste et crédible

Mawussi Djossou Semodji

Le Togo organise cette semaine les premières Journées portes ouvertes consacrées à la planification, suivies d’un Forum national sur ce thème. Une initiative qui bénéficie du soutien de l’Union européenne et du PNUD.

La planification est tout simplement indispensable dans la gestion quotidienne et à moyen terme d’un Etat, explique Mawussi Djossou Semodji, le ministre en charge de ce Département dans l’entretien qui suit.

La lplanification stratégique contribue à la concrétisation de la vision exprimée dans l'énoncé des priorités gouvernementales. Elle représente un processus continu et intégré de réflexion, d’action, de contrôle et d’ajustement. Elle est orchestrée par des gestionnaires responsables qui disposent d’une marge de manœuvre appréciable en vue d’offrir aux citoyens les meilleurs services, en fonction des ressources disponibles.

La planification détermine les éléments essentiels à la réalisation de la vision de l’organisation. Un plan stratégique articulé autour d’une vision de l’avenir réaliste, crédible et mobilisatrice inscrit les ministères dans leur globalité dans une logique proactive.

Au Togo, la planification présente une lecture aussi précise que prospective des besoins et des attentes de la population ainsi que du contexte dans lequel l’organisation intervient. Elle permet de cerner les problèmes et les solutions jugées les plus adéquates. Les orientations et les objectifs du plan deviennent alors des engagements publics des dirigeants envers les citoyens et envers leurs représentants, les députés élus.

Republicoftogo.com : Quel est l’intérêt de ces manifestations qui débutent ce lundi ?

Mawussi Djossou Semodji : L’objectif est d’informer le grand public et les professionnels sur ce que recouvre la planification. Quant au Forum, son ambition est de jeter les bases d’un nouveau système national. Cela doit se faire en collaboration avec tous les acteurs du secteur. Il est nécessaire de tirer les leçons du passé en matière de planification, mais aussi d’ajustement structurel, de mise en œuvre des DSRP afin d’avoir un dispositif conforme aux standards internationaux et des outils performants pour la gestion du développement.

Republicoftogo.com : Le Togo a connu plusieurs systèmes de planification ces dernières années

Mawussi Djossou Semodji : Oui car nous avons évolué dans le cadre des 

stratégies de réduction de la pauvreté. Une référence faite sur les 5 dernières années  indique que nous avons quitté la SCAPE pour atteindre le DSRP.

C’est donc sur la base de ces instruments que le développement est piloté aujourd’hui ; les orientations de ces stratégies sont traduites dans la programmation budgétaire et permet aussi de créer les conditions pour une croissance qui permet de réduire la pauvreté.

Programme

De lundi à jeudi, Journées portes ouvertes

Forum, mercredi et jeudi

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.