Une vision qui s’arrête au bout de la route

20/11/2014
Une vision qui s’arrête au bout de la route

L'ANC manque singulièrement de maturité politique

Sympathisants de l’opposition et de la majorité se préparaient jeudi à marcher le lendemain dans les rues de la capitale. Les premiers entendent réclamer des réformes politiques avant la tenue de l’élection présidentielle prévue au premier trimestre 2015, les autres veulent défendre les institutions et la représentation populaire qui a massivement rejeté en juin le projet de loi sur des modifications constitutionnelles et institutionnelles.

Le président Faure Gnassinbgbé et sa majorité, que cela plaise ou non aux opposants, continuent d’être largement soutenus par les Togolais. Les résultats des dernières élections législatives de 2013 l’attestent. Mais au-delà des considérations politiques, la population commence à bénéficier des réformes économiques engagées il y a plusieurs années. Et c’est finalement la seule chose qui compte pour elle.

Pendant ce temps, l’ANC et ses alliés tentent d’échafauder avec grande difficulté une stratégie de riposte au pouvoir. Pas de dialogue constructif, pas d’échanges sur une vision du développement ou sur un programme de gouvernement, mais une posture volontairement conflictuelle alors que l’opposition est largement représentée à l’Assemblée nationale.

La manifestation de rue organisée vendredi par le mouvement ‘Cap 2015’ en est l’illustration. Troubles et violences seraient pain béni pour les opposants qui vont tout faire pour y parvenir, ‘inspirés’ par les récents évènements au Burkina. 

Journaux et sites internet aux ordres de l’ANC et du CDPA attisent artificiellement la tension depuis plusieurs jours.

L’objectif est de convaincre l’opinion publique, principalement à l’étranger, qu’une partie de l’opposition togolaise représente une alternative démocratique face à un pouvoir dictatorial.

Mais ce qui fonctionnait dans les années 90 ne marche plus aujourd’hui. Personne n’est dupe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.