Une vision qui s’arrête au bout de la route

20/11/2014
Une vision qui s’arrête au bout de la route

L'ANC manque singulièrement de maturité politique

Sympathisants de l’opposition et de la majorité se préparaient jeudi à marcher le lendemain dans les rues de la capitale. Les premiers entendent réclamer des réformes politiques avant la tenue de l’élection présidentielle prévue au premier trimestre 2015, les autres veulent défendre les institutions et la représentation populaire qui a massivement rejeté en juin le projet de loi sur des modifications constitutionnelles et institutionnelles.

Le président Faure Gnassinbgbé et sa majorité, que cela plaise ou non aux opposants, continuent d’être largement soutenus par les Togolais. Les résultats des dernières élections législatives de 2013 l’attestent. Mais au-delà des considérations politiques, la population commence à bénéficier des réformes économiques engagées il y a plusieurs années. Et c’est finalement la seule chose qui compte pour elle.

Pendant ce temps, l’ANC et ses alliés tentent d’échafauder avec grande difficulté une stratégie de riposte au pouvoir. Pas de dialogue constructif, pas d’échanges sur une vision du développement ou sur un programme de gouvernement, mais une posture volontairement conflictuelle alors que l’opposition est largement représentée à l’Assemblée nationale.

La manifestation de rue organisée vendredi par le mouvement ‘Cap 2015’ en est l’illustration. Troubles et violences seraient pain béni pour les opposants qui vont tout faire pour y parvenir, ‘inspirés’ par les récents évènements au Burkina. 

Journaux et sites internet aux ordres de l’ANC et du CDPA attisent artificiellement la tension depuis plusieurs jours.

L’objectif est de convaincre l’opinion publique, principalement à l’étranger, qu’une partie de l’opposition togolaise représente une alternative démocratique face à un pouvoir dictatorial.

Mais ce qui fonctionnait dans les années 90 ne marche plus aujourd’hui. Personne n’est dupe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.