Vague de nominations dans la préfectorale

20/09/2009
Vague de nominations dans la préfectorale

Le Togo compte désormais 17 nouveaux préfets sur les 30 en fonction dans le pays. Les nominations concernent, notamment, les préfectures du Golfe, de Haho, de l'Ogou, de l'Est-Mono ou encore de Bassar. Ce large mouvement au sein de l'administration répond à la volonté du gouvernement d'avoir des représentants efficaces dans la mise en Œuvre de la politique de réformes. Les préfets sont localement les représentants de l'autorité centrale ; à eux de mettre en musique la partition composée à Lomé.

C'est l'un des plus vastes changements dans la préfectorale depuis de nombreuses années. Voici la liste des nouveaux préfets

Préfecture du Golfe : Mélébou Essossolame Koffi

Préfecture de Zio : Deh Komi Banzi

Préfecture de Vö : Kouvahey Anoumou Yom

Préfecture de Haho : Tchangani Awo

Préfecture de Kloto : Allagbé Kokou Bayédjé

Préfecture d'Amou : Koufama Bissalouwè

Préfecture de l'Ogou : Lémou Pilakani

Préfecture de Wawa : Chef d'Escadron Akpovi Yaovi

Préfecture de l'Est-Mono : Koudolga M'badia

Préfecture de Tchaoudjo : Tchémi Tchambi Tchakro

Préfecture de Tchamba : Palanga Kolu-Edjowou

Préfecture de Bassar : Sikou Agba

Préfecture de la Binah : Awitala T. Maani

Préfecture d'Assoli : Djandjo Bagmalawoè

Préfecture de Doufelgou : Zato Djobo Tsrouh-Kourah

Préfecture de Kpendjal : Namounou Damintote Claude

Préfecture de Tandjoaré : Djahouri Yempape

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.

Exportateur et pollueur

Faits divers

Lors d’un contrôle effectué le 13 avril dernier au port de Sète, les douaniers se sont intéressés à deux semi-remorques en partance pour le Togo. Et là, surprise.