Vérité, justice et réconciliation : parole d'évangile

10/02/2009
Vérité, justice et réconciliation : parole d'évangile

Dans le cadre du processus de mise en place de la Commission « Vérité justice et réconciliation », recommandée par l'APG (Accord politique global), Faure Gnassingbé a entamé lundi des consultations avec les dignitaires religieux en vue de définir le profil idéal des membres appelés à siéger au sein de cette commission indépendante.

Le chef de l'Etat s'est entretenu tour à tour avec une délégation de l'Union musulmane du Togo conduite par son président Inoussa Bouraïma, avec des représentants de l'Eglise des Assemblée de Dieu et de l'Eglise méthodiste et avec des membres du Conseil pontifical de l'Eglise catholique. « L'Eglise catholique est disposée à collaborer à ce processus de réconciliation nationale pour assurer un bel avenir au Togo », a déclaré Renato Raffaele, cardinal porte parole de la délégation des évêques.

Le ministre des Droits de l'homme et de la Promotion de la démocratie, Yacoubou Hamadou, a tenu à expliquer la démarche du chef de l'Etat : « Le président s'est engagé à respecter, point pour point, les recommandations issues des consultations nationales. Ces recommandations préconisent que la Commission soit dirigée par un religieux. C'est dans ce cadre que le chef de l'Etat a entamé ces consultations. Il sopuhaite définir avec ces religieux le profil est les critères de la personnalité qui devra diriger cette instance, de même que les membres qui devront en faire partie ».

Dans une interview accordée récemment à republicoftogo.com, le Premier ministre, Gilbert Houngbo avait indiqué qu'une personnalité religieuse était qualifiée pour présider la Commission, « même si cela n'est pas un dogme ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.