Vérité, justice et réconciliation : parole d'évangile

10/02/2009
Vérité, justice et réconciliation : parole d'évangile

Dans le cadre du processus de mise en place de la Commission « Vérité justice et réconciliation », recommandée par l'APG (Accord politique global), Faure Gnassingbé a entamé lundi des consultations avec les dignitaires religieux en vue de définir le profil idéal des membres appelés à siéger au sein de cette commission indépendante.

Le chef de l'Etat s'est entretenu tour à tour avec une délégation de l'Union musulmane du Togo conduite par son président Inoussa Bouraïma, avec des représentants de l'Eglise des Assemblée de Dieu et de l'Eglise méthodiste et avec des membres du Conseil pontifical de l'Eglise catholique. « L'Eglise catholique est disposée à collaborer à ce processus de réconciliation nationale pour assurer un bel avenir au Togo », a déclaré Renato Raffaele, cardinal porte parole de la délégation des évêques.

Le ministre des Droits de l'homme et de la Promotion de la démocratie, Yacoubou Hamadou, a tenu à expliquer la démarche du chef de l'Etat : « Le président s'est engagé à respecter, point pour point, les recommandations issues des consultations nationales. Ces recommandations préconisent que la Commission soit dirigée par un religieux. C'est dans ce cadre que le chef de l'Etat a entamé ces consultations. Il sopuhaite définir avec ces religieux le profil est les critères de la personnalité qui devra diriger cette instance, de même que les membres qui devront en faire partie ».

Dans une interview accordée récemment à republicoftogo.com, le Premier ministre, Gilbert Houngbo avait indiqué qu'une personnalité religieuse était qualifiée pour présider la Commission, « même si cela n'est pas un dogme ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !