Victoire Dogbé-Tomegah : Ce que nous annonçons, nous le faisons !

31/08/2009
Victoire Dogbé-Tomegah : Ce que nous annonçons, nous le faisons !

La ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée du Développement à la base a posé samedi la première pierre du projet de construction de hangars au marché de Kpalimé (150 km de Lomé).

Victoire Dogbé-Tomegah, également directrice de Cabinet du président du Togo, avait à ses côtés plusieurs membres du gouvernement, les élus locaux, les chefs traditionnels et des représentants de groupements de femmes.Il s'agit d'un projet estimé à 220 millions de Fcfa et pour lequel le président Faure Gnassingbé a fait débloquer immédiatement 60 millions pour démarrer les travaux.

Pour la ministre, les choses sont allées très vite, signe évident d'une efficacité des autorités. Lors d'une visite à Kpalimé il y a quelques mois, elle avait été sollicitée par des commerçantes pour ce projet de hangars. De retour à Lomé, elle en a parlé au président et au Premier ministre qui ont rapidement donné leur accord.

« Dans ce dossier, le gouvernement a voulu joindre la parole à l'acte afin que les populations se rendent compte que ce que nous disons, nous le faisons », explique Victoire Dogbé-Tomegah.

Les travaux devraient débuter dès la semaine prochaine avec une implication effective des femmes qui apporteront leurs contributions à l'exécution du projet, sur un plan financier ou pratique, selon un partenariat conclu avec le ministère.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.