Victoire Dogbé Tomegah : « Nous avons tiré les leçons du passé »

07/07/2009
 Victoire Dogbé Tomegah : « Nous avons tiré les leçons du passé »

Le Premier ministre, Gilbert Houngbo, présidera mercredi matin à Kara la cérémonie d'ouverture du forum national des acteurs du développement à la base.

Cette rencontre, la premier du genre au Togo, va permettre aux acteurs du domaine d'examiner l'état actuel des préoccupations en matière de développement à la base, de convenir d'une vision et des objectifs à assigner au secteur, des stratégies ainsi que des outils à mettre en Œuvre et également discuter des modalités pratiques de mise en Œuvre de la politique sectorielle, en formulant des recommandations appropriées.La rencontre bénéficie du soutien du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Victoire Dogbé Tomegah-Dogbé, la ministre en charge du secteur et par ailleurs directrice de cabinet du chef de l'Etat, souhaite à travers ces assises, Œuvrer pour la réduction de la pauvreté, principalement en milieu rural, en créant des conditions d'accès des communautés de base au minimum vital (eau potable, assainissement, éducation, alimentation saine, activités génératrices de revenu).

Republicoftogo.com : Quel est l'intérêt d'une telle rencontre ?

Victoire Dogbé-Tomegah :

Le forum de Kara répond à une exigence : chercher les moyens permettant d'améliorer les conditions de vie des populations à la base et donc de réduire la pauvreté dans notre pays. Les discussions de Kara devront aboutir à l'élaboration d'un consensus national sur les conditions et les modalités de mise en Œuvre de la politique de développement à la base sur la période 2009-2011.

Republicoftogo.com : Votre département envisage la mise en place d'une agence et d'un fonds d'appui au développement à la base ?

Victoire Dogbé-Tomegah :

Tout à fait ! Il est important que nous disposions d'une structure technique capable de conduire la politique de réduction de la pauvreté.

L'agence et le fonds d'appui au développement seront des instruments pratiques qui vont matérialiser cette vision. En cela les conclusions et les recommandations qui seront issues du forum de Kara seront essentielles pour définir les orientations et la mission à assigner à cette agence.

Vous savez que la politique de réduction de la pauvreté au Togo ne date pas d'aujourd'hui.

Depuis 1975, plusieurs interventions ont été mises en place avec le concours de partenaires techniques et financiers.

En dépit de toutes ces initiatives, les indicateurs de développement humain durable restent encore préoccupants dans le pays et la pauvreté ne cesse de s'accroître.

L'une des raisons de ces échecs est l'absence de concertation entre les acteurs du développement à la base et les autorités.

Nous avons pris en compte ces faiblesses et nous avons compris qu'il faut désormais axer la démarche sur l'implication pleine et entière des communautés à la base, leur formation et le suivi des projets.        

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.