Violences sexuelles : cessons l’hypocrisie

24/11/2015
Violences sexuelles : cessons l’hypocrisie

Tchabinandi Kolani-Yentcharé

Du 25 novembre au 10 décembre, le Togo va s’associer à une campagne internationale pour dénoncer les violences faites aux femmes.

‘Il faut enfin avoir le courage de dénoncer ces pratiques, c’est tout simplement un acte civique’, explique Tchabinandi Kolani-Yentcharé, la ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation.

La mobilisation concerne en tout premier lieu les violences sexuelles. 33% des Togolaises en seraient victimes, selon une étude réalisée en 2010. Ces agressions ne connaissent ni religion, ni classe sociale, ni niveau d’instruction. 

Il faut combattre le harcèlement sexuel, le viol, la pédophilie, l’inceste. Ces comportements ont des effets désastreux au sein des communautés, souligne la ministre. 

Pour Tchabinandi Kolani-Yentcharé, ‘Les femmes togolaises ne doivent pas hésiter à dénoncer les agressions. Soit en appelant le numéro vert* ou se rendant dans les centres d’écoute et d’accueil et les clubs d’éveil au sein des établissements scolaires.’

* 1011

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.