Violences sexuelles : cessons l’hypocrisie

24/11/2015
Violences sexuelles : cessons l’hypocrisie

Tchabinandi Kolani-Yentcharé

Du 25 novembre au 10 décembre, le Togo va s’associer à une campagne internationale pour dénoncer les violences faites aux femmes.

‘Il faut enfin avoir le courage de dénoncer ces pratiques, c’est tout simplement un acte civique’, explique Tchabinandi Kolani-Yentcharé, la ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation.

La mobilisation concerne en tout premier lieu les violences sexuelles. 33% des Togolaises en seraient victimes, selon une étude réalisée en 2010. Ces agressions ne connaissent ni religion, ni classe sociale, ni niveau d’instruction. 

Il faut combattre le harcèlement sexuel, le viol, la pédophilie, l’inceste. Ces comportements ont des effets désastreux au sein des communautés, souligne la ministre. 

Pour Tchabinandi Kolani-Yentcharé, ‘Les femmes togolaises ne doivent pas hésiter à dénoncer les agressions. Soit en appelant le numéro vert* ou se rendant dans les centres d’écoute et d’accueil et les clubs d’éveil au sein des établissements scolaires.’

* 1011

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.