« Vives préoccupations » des organisations des droits de l’homme

24/04/2010
« Vives préoccupations » des organisations des droits de l’homme

Six organisations de défense des Droits de l’Homme au Togo (LTDH, CTDDH, CACIT, ATDH, ATDPDH, ACAT-Togo) ont exprimé vendredi à Lomé leurs « vives inquiétudes » sur les agressions et la violation des droits humains observées pendant la période post-électorale au Togo.
Dans une déclaration rendue publique, ils ont invité les responsables du Frac (Front républicain pour l’alternance et le changement) et de l’UFC à respecter la législation nationale en matière de droit de manifestation et de sécurité publique, d’encadrer les militants afin d’éviter toute sorte de provocation lors des rassemblements publics et de cesser les agressions et menaces dirigées contre les journalistes.
Ils ont en outre demandé aux autorités togolaises de respecter et de garantir la liberté d’opinion et de manifestation pacifique des partis politiques, conformément aux lois et aux instruments régionaux et internationaux de défense des droits de l’Homme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.