Voie médiane

13/04/2018
Voie médiane

Ni radical, ni proche du pouvoir

Le Togo peut désormais se targuer d’avoir deux coalitions de l’opposition.

On connaissait celle des 14 partis emmenés par l’ANC et le PNP, voici maintenant celle regroupant trois formations, le Nouvel Engagement Togolais (NET), le Parti Démocratique Panafricain (PDP) et la Convergence Patriotique Panafricain (CPP).

Leur différence d’approche face à la crise politique que traverse le Togo est fondamentale.

Cette coalition lancée vendredi et baptisée ‘Les centristes’ se déclare résolument en faveur d’un dialogue ‘humaniste’ qui permette d’améliorer la condition de vie de la population.

Elle rejette les appels aux manifestations qui sont sources de violences et déplore les antagonismes profonds entre l’opposition, regroupée au sein du rassemblement des 14 partis, et le pouvoir. Un contexte qui ne favorise pas le dialogue.

Pour ‘Les centristes’, il est absolument nécessaire que la révision constitutionnelle soit réalisée cette année avant même la tenue des élections. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.