Voilà le Hic !

29/10/2012
Voilà le Hic !

«Nous prendrons le pouvoir au Togo parce que nous y travaillons. Nous sommes conscients et nous ne nous trompons pas de stratégie. Nous comptons sur nos propres forces », a déclaré lundi Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC au micro de Légende FM.

Celui qui a claqué la porte de l’UFC pour monter sa propre formation réclame l’ouverture d’un dialogue avec le gouvernement.

M. Fabre n’est pas le seul à réclamer des discussions avec le pouvoir ; Zeus Ajavon, l’un des responsables du collectif « Sauvons le Togo" demande exactement la même chose.

Le Hic, c’est que les autorités n’ont pas cessé d’inviter les opposants à s’asseoir autour d’une table pour parler des élections et des réformes, mais une partie des opposants a toujours refusé la main tendue.

Lors de cette interview, Jean-Pierre Fabre dénonce également la composition de la Commission électorale (Céni) qu’il juge « déséquilibrée » et parle de « provocation ».

L’ANC n’a jamais participé à aucune élection ; sa représentativité est jusqu’à présent virtuelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine plus présente que jamais en Afrique

Coopération

La 6e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine se tiendra dans quelques mois. La date n’a pas encore été annoncée.

Tom Saintfiet à la manoeuvre

Sport

Le Belge Tom Saintfiet, nouvel entraîneur des Eperviers, a annoncé jeudi la composition de l’équipe qui affrontera le 14 juin prochain à Lomé le Liberia dans le cadre du premier match des éliminatoires de la CAN 2017.

Insécurité alimentaire : importants progrès du Togo

Développement

Selon le dernier rapport sur l’insécurité alimentaire dans le monde publié mercredi par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Togo a fait d'énormes progrès depuis 10 ans.

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.