Vous avez demandé la police, ne quittez pas

12/11/2014
Vous avez demandé la police, ne quittez pas

Faure Gnassingbé en compagnie de policiers et d’un commissaire divisionnaire à la retraite

Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi les plus hauts gradés de la police nationale pour évoquer la réforme de ce corps et sa modernisation. A l’instar de l’armée, une réorganisation a préparée afin de le rendre plus efficace, plus proche de la population et mieux formé face aux nouveaux défis sécuritaires.

Aucune réforme de la police n’était n’avait été engagée depuis des dizaines d’années. Or, les missions ont évolué, la délinquance a un nouveau visage. Les trafics de drogue, d’armes, les attaques à main armée impose une adaptation rapide. La police doit toujours avoir un coup d’avance.

La nouvelle organisation policière sera articulée autour de deux grands pôles, le première couvrant la région Maritime et celle des Plateaux et la seconde les régions Centrale, de la Kara et des Savanes.

Il est également prévu 5 secteurs de police dont les ressorts territoriaux correspondent  à ceux des cinq régions administratives du Togo.

La police nouvelle sera dotée de nouvelles unités.

Un groupement d’intervention (GIPN) pour la lutte contre le grand banditisme et la conduite des opérations spéciales. Elle sera compétente sur l’ensemble du territoire, des brigades anti-criminalité (BAC) et des brigades de recherche et d’intervention (BRI) pour une meilleure protection des personnes et des biens.

Enfin, les compagnies républicaines d’intervention (CRI) seront chargées de faire respecter l’ordre public et la gestion des manifestations.

Par ailleurs, la police technique et scientifique verra ses moyens renforcés.

‘En approuvant la réorganisation de la police nationale, vous venez de jeter les bases d’une nouveau corps professionnel au service de nos concitoyens qui saura faire face efficacement aux nouveaux défis de l’heure’, a déclaré le ministre de la Sécurité, Yark Damehane.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.