Vu de France

10/07/2013
Vu de France

Kofi Yamgnane (photo) est furieux. L’animateur de l’association ‘Sursaut Togo’ dénonce depuis la France l’accord conclu mardi entre le gouvernement et une partie de l’opposition concernant l’organisation des législatives du 25 juillet. Au micro de RFI, il a indiqué que les opposants auraient du tout simplement boycotter le scrutin. Curieuse conception de la démocratie.

« Je ne crois pas que ce soit un bon choix. Aucune des revendications que ce Collectif défend depuis maintenant plus d’un an n’a été satisfaite. En plus, beaucoup de responsables du Collectif sont toujours en prison en dehors de ceux qu’on veut libérer. Ça, c’est la méthode du parti au pouvoir. Il lance des leurres et l’opposition s’arrête aux leurres et laisse tomber le vrai chemin. Faure comme son père veut rester au pouvoir quoi qu’il arrive (…)’, a-t-il expliqué. 

Yamgnane dénonce au passage le découpage électoral. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.