Wish list

08/07/2013
Wish list

Reprise des discussions lundi à Lomé entre le gouvernement et les représentants du Collectif ‘Sauvons le Togo’ (CST) et d’Arc en ciel (AEC) à propos d’éventuels aménagements à apporter au processus électoral.

Les opposants entendent obtenir un accord sur une série de demandes liées à l’élection, mais pas seulement. Citons, notamment, des garanties supplémentaires quant à la transparence du scrutin, le réexamen par la Cour constitutionnelle des listes recalées, la libération de militants du CST inculpés et incarcérés dans le cadre de l’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé. Autre revendication, le rôle de la HAAC pendant la campagne et la question de l’interdiction des manifestations.

Rappelons que toutes ces demandes interviennent alors que la campagne électorale s’est officiellement ouverte samedi. Et c’est la raison pour laquelle le CST et AEC réclament un report du scrutin.

Aucune décision n’a été prise à ce sujet. Les élections législatives accusent déjà 9 mois de retard.

Pour entamer le chantier des réformes institutionnelles et constitutionnelles, le Togo doit se doter dans les meilleures délais d’une Assemblée. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.