Y-a-t-il eu un effet boycott ?

13/05/2015
Y-a-t-il eu un effet boycott ?

Paul Dodzi Apévon

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR, opposition) qui avait appelé au boycott du scrutin présidentiel, a tiré mercredi les premiers enseignements du scrutin. 

Un constat s’impose, selon Paul Dodzi Apévon, le président de cette formation, les candidats de l’opposition ont obtenu de faibles scores. Il s’en est également pris à l’ANC en termes vifs : ‘Le maintien d’un courant politique d’inspiration marxiste qui recourt à des manœuvres de blocage des réformes, au fanatisme, à l’intimidation par la violence, à l’exploitation des instincts et de l’ignorance des masses populaires pour leur servir des contre-vérités’.

Le CAR n’est guère plus tendre à l’égard du parti au pouvoir  et dénonce ‘La prise en otage du pays par le parti Etat UNIR qui continue de confisquer les richesses nationales, les emplois publics, les marchés publics, les institutions et autres instruments de l’Etat pour conserver le pouvoir en empêchant l’alternance’.

Alors quelle est la solution magique proposée par M. Apévon ? 

Il préconise d’opérer les réformes avant les prochaines élections et demande un dialogue sincère. ‘Chacun doit être disposé à discuter véritablement avec l’autre pour arriver au compromis nécessaire, pour qu’on fasse des réformes et déboucher sur des élections crédibles et honnêtes dans ce pays’, explique-t-il.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.