Yamgnane adepte des coups d'Etat ?

26/02/2010
Yamgnane adepte des coups d'Etat ?

Kofi Yamgnane, l’ex-secrétaire d’Etat de François Mitterrand et candidat malheureux à l’élection présidentielle togolaise avait-il sérieusement derrière la tête l’intention de renverser Faure Gnassingbé ? On a du mal à le croire et pourtant des informations troublantes circulent sur les forums, reprises vendredi par le site journaldutogo.info
De quoi s’agit-il ? Une bande de pied nickèles composée, notamment de M. Yamgnane et du capitaine Paul Barril, ancien commandant du GIGN français, puis responsable de plusieurs sociétés dans le domaine de la sécurité privée. Ses activités en Afrique et plus particulièrement au Rwanda à l'époque du génocide avaient fait l’objet de nombreuses controverses, aurait eu l’intention de renverser le chef de l’Etat et de prendre le pouvoir au Togo.
Selon ce qui semble être une transcription d’écoutes entre les deux hommes et avec un partie du commando recruté, le plan ne passait pas par un coup d’Etat militaire classique comme en Guinée ou plus récemment au Niger, mais s’apparentait à un mauvais polar dans lequel un tireur d’élite logeait une balle dans la tête du président ou alternativement détruisait sa voiture blindée avec un lance roquettes.
Cette opération devait entrainer, le cas échéant, une réaction de l’armée avec au final l’arrivée de l’homme providentiel pour sauver le Togo, Kofi Yamgnane.

Lire la transcription des conversations sur
Ici Lomé
Ou sur
Journal du Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !