Yamgnane exige la démission de Pascal Bodjona

06/02/2010
Yamgnane exige la démission de Pascal Bodjona

Kofi Yamgnane a tenu samedi un meeting à Agoè-Nyivé (banlieue nord de Lomé) au cours duquel il a exigé la démission de Pascal Bodjona, ministre de l’Administration territoriale, qu’il tient pour responsable du rejet de sa candidature par la Cour constitutionnelle.
« Si deux dates de naissance m’ont été attribuées, cela montre le dysfonctionnement de l’administration Togolaise et ce n’est pas à moi qu’il faudra s’en prendre. C’est pour cela que nous demandons la démission de Pascal Bodjona, qui a failli à sa mission », a déclaré M. Yamgnane.
Pour l’ancien député français la Cour n’est pas habilitée à rejeter son dossier de candidature.
« Cette institution est là pour rendre publique la liste des candidats et pas pour porter des jugements sur le contenu des dossiers de candidatures. Cette Cour, est une Cour déconsidérée à la solde du pouvoir RPT », a lancé Kofi Yamgnane à la poignée de sympathisants présents.
Des représentants d’autres partis d’opposition dont l’Union des forces de changement (UFC), du Comité d’action pour le renouveau (CAR) et de l’Organisation pour bâtir un Togo solidaire (OBUTS) assistaient à ce meeting.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.