Yamgnane : le dernier sursaut

28/06/2013
Yamgnane : le dernier sursaut

Absent de la vie politique togolaise depuis plusieurs années, après un timide retour en 2009, Kofi Yamgnane (photo), nous revient pour donner son avis - critique - sur la situation au Togo. L’ancien secrétaire d’Etat de François Mitterrand n’épargne personne.

‘Après avoir parcouru l'ensemble du pays ainsi que tous les villages en 2008, 2009 et 2010, j'ai noté avec un certain désarroi la défiance du peuple togolais tant envers le pouvoir qu'envers le cartel des oppositions traditionnelles. Ce n'est donc pas de déficit de confiance qu'il faut parler mais de manque total de confiance’, déclare M. Yamgnane.

Pour l’animateur de l’association ‘Sursaut Togo’ et fondateur de l’éphémère FRAC, un groupement de partis d’opposition, ‘Les Togolais souffrent autant de l'incompétence du pouvoir que de l'incapacité de l'opposition à construire son unité pour leur montrer le chemin du changement ! On a rarement vu une telle situation : le peuple ne mérite pas d'être gouverné par ce pouvoir et en même temps, l'opposition ne mérite pas ce peuple... Que de déceptions, de frustrations, d'espoirs trahis... », explique-t-il.

Mais Kofi Yamgnane ne dit pas si il sera le sauveur de ce pays à la dérive.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.