Yark : ‘Le Togo appartient à tout le monde’

26/03/2015
Yark : ‘Le Togo appartient à tout le monde’

Yark Damehame

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a précisé jeudi à Lomé les missions confiées à la FOSEP 2015 (Force sécurité élection présidentielle) à quelques jours de l’ouverture de la campagne officielle.

Il a tenu à rappeler que le gouvernement serait intraitable à l’égard de tous ceux qui tenteraient d’empêcher les candidats d’accéder à certaines régions du pays.

‘Il n’y a aucune portion de notre territoire qui sera interdite à qui que ce soit. Le Togo appartient à nous tous et tout togolais peut se déplacer là où il veut, mener sa campagne comme il le souhaite en respectant les règles établies sans entrave de quelque nature que ce soit. Les agitateurs et les perturbateurs seront maîtrisés’ a-t-il martelé.

La Force sécurité élection présidentielle 2015, placée sous la supervision de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), est chargée d’assurer la sécurité du processus électoral et de maintenir l’ordre public avant, pendant et après les opérations de vote. Elle est dirigée par Têko Koudouwovo, le directeur général de la police.

Tous les éléments composant cette force ont reçu un guide pratique d’intervention qui détaille le mode opératoire lors de différentes situations ; il a été financé par le Système des Nations Unies au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.