Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

13/12/2011
Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

La 2e session extraordinaire du Conseil des ministres du Centre régional pour l’eau potable et l’assainissement (CREPA) s’est achevée lundi à Ouagadougou (Burkina Faso).

En Afrique, l’accès à l’eau est un problème de vie ou de mort. Un enfant meurt toutes les 14 secondes faute de pouvoir en bénéficier. Le rapport 2011 sur les OMD (Objectifs du millénaire pour de développement) souligne que 900 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable.

Face à ce terrible constat, la session du CREPA à laquelle assistait Zakari Nandja, le ministre togolais de l’Eau,  de l’Assainissement et de l’hydraulique villageoise, s’est attelée à définir les orientations stratégiques en matière d’accès à l’eau et d’assainissement pour que les pays membres puisse atteindre d’ici 2015 les OMD.

Outre le Togo, 23 Etats africains assistaient aux travaux.

M. Nandja a profité de cette rencontre pour s’entretenir avec les bailleurs de fonds et faire le point sur les aides accordées en faveur de ce secteur prioritaire.

Au Togo, le taux de couverture en eau potable est de plus de 35%, les autorités envisagent de le porter à 65% d'ici à 2015. 

En photo : Zakari Nandja (à gauche) et ses collègues du Tchad, de Sierra Leone et du Sénégal

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.