Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

13/12/2011
Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

La 2e session extraordinaire du Conseil des ministres du Centre régional pour l’eau potable et l’assainissement (CREPA) s’est achevée lundi à Ouagadougou (Burkina Faso).

En Afrique, l’accès à l’eau est un problème de vie ou de mort. Un enfant meurt toutes les 14 secondes faute de pouvoir en bénéficier. Le rapport 2011 sur les OMD (Objectifs du millénaire pour de développement) souligne que 900 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable.

Face à ce terrible constat, la session du CREPA à laquelle assistait Zakari Nandja, le ministre togolais de l’Eau,  de l’Assainissement et de l’hydraulique villageoise, s’est attelée à définir les orientations stratégiques en matière d’accès à l’eau et d’assainissement pour que les pays membres puisse atteindre d’ici 2015 les OMD.

Outre le Togo, 23 Etats africains assistaient aux travaux.

M. Nandja a profité de cette rencontre pour s’entretenir avec les bailleurs de fonds et faire le point sur les aides accordées en faveur de ce secteur prioritaire.

Au Togo, le taux de couverture en eau potable est de plus de 35%, les autorités envisagent de le porter à 65% d'ici à 2015. 

En photo : Zakari Nandja (à gauche) et ses collègues du Tchad, de Sierra Leone et du Sénégal

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.