Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

13/12/2011
Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

La 2e session extraordinaire du Conseil des ministres du Centre régional pour l’eau potable et l’assainissement (CREPA) s’est achevée lundi à Ouagadougou (Burkina Faso).

En Afrique, l’accès à l’eau est un problème de vie ou de mort. Un enfant meurt toutes les 14 secondes faute de pouvoir en bénéficier. Le rapport 2011 sur les OMD (Objectifs du millénaire pour de développement) souligne que 900 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable.

Face à ce terrible constat, la session du CREPA à laquelle assistait Zakari Nandja, le ministre togolais de l’Eau,  de l’Assainissement et de l’hydraulique villageoise, s’est attelée à définir les orientations stratégiques en matière d’accès à l’eau et d’assainissement pour que les pays membres puisse atteindre d’ici 2015 les OMD.

Outre le Togo, 23 Etats africains assistaient aux travaux.

M. Nandja a profité de cette rencontre pour s’entretenir avec les bailleurs de fonds et faire le point sur les aides accordées en faveur de ce secteur prioritaire.

Au Togo, le taux de couverture en eau potable est de plus de 35%, les autorités envisagent de le porter à 65% d'ici à 2015. 

En photo : Zakari Nandja (à gauche) et ses collègues du Tchad, de Sierra Leone et du Sénégal

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.