Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

13/12/2011
Zakari Nandja à Ouaga : accès à l’eau potable pour 65% des Togolais

La 2e session extraordinaire du Conseil des ministres du Centre régional pour l’eau potable et l’assainissement (CREPA) s’est achevée lundi à Ouagadougou (Burkina Faso).

En Afrique, l’accès à l’eau est un problème de vie ou de mort. Un enfant meurt toutes les 14 secondes faute de pouvoir en bénéficier. Le rapport 2011 sur les OMD (Objectifs du millénaire pour de développement) souligne que 900 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable.

Face à ce terrible constat, la session du CREPA à laquelle assistait Zakari Nandja, le ministre togolais de l’Eau,  de l’Assainissement et de l’hydraulique villageoise, s’est attelée à définir les orientations stratégiques en matière d’accès à l’eau et d’assainissement pour que les pays membres puisse atteindre d’ici 2015 les OMD.

Outre le Togo, 23 Etats africains assistaient aux travaux.

M. Nandja a profité de cette rencontre pour s’entretenir avec les bailleurs de fonds et faire le point sur les aides accordées en faveur de ce secteur prioritaire.

Au Togo, le taux de couverture en eau potable est de plus de 35%, les autorités envisagent de le porter à 65% d'ici à 2015. 

En photo : Zakari Nandja (à gauche) et ses collègues du Tchad, de Sierra Leone et du Sénégal

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.