Zeus Ajavon change de couleur au fil des jours

19/10/2012
Zeus Ajavon change de couleur au fil des jours

Caméléon. Après avoir tour à tour contesté la légitimité du chef de l’Etat, exigé son départ et refusé le dialogue proposé par le pouvoir, Zeus Ajavon (photo), le responsable d’un rassemblement hétéroclite d’opposants, se dit désormais prêt à discuter.

« Le collectif et la coalition Arc-en-ciel réaffirment leur entière disponibilité à régler les problèmes du pays par le dialogue », a-t-il déclaré vendredi au micro de la radio Légende FM.

Depuis des mois, M. Ajavon et ses amis ont toujours rejeté les offres du gouvernement. Et ce qui suit donne un éclairage encore plus cru sur les incohérences de cette frange de l’opposition. 

«Nous le martelons, il n’y aura pas d’élections au Togo tant qu’il n’y aura pas l’ouverture d’un dialogue. Aucune élection ne se tiendra dans les conditions actuelles. Aucun parti membre du CST ne participera pas à cette forfaiture qui se prépare », a indiqué cet avocat revenu à la politique récemment. 

Des élections législatives et locales doivent se dérouler au Togo prochainement ; aucun date n’a encore été fixée.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.