Zeus Ajavon ne se tient pas assez Droit

12/09/2012
Zeus Ajavon ne se tient pas assez Droit

Me Zeus Ajavon, coordinateur du collectif « Sauvons le Togo », qui ne manque pas une occasion de rappeler à ses sympathisants qu’il est professeur de Droit constitutionnel et avocat, appelle la population à la désobéissance civile, en brandissant l’article 150 de la constitution.

Une initiative qui n’est pas du goût de certains de ses amis. Me Dodji Apévon, président du CAR et responsable de la coalition "Arc-en-ciel" a relevé le caractère absurde de la lecture de la loi par M. Ajavon.

« L’analyse qu’en fait le CST sur le plan purement juridique pose de sérieux problèmes. En effet, l’article 150 précise qu’en cas de coup d’Etat ou de coup de force, tout membre du gouvernement ou de l’Assemblée nationale a le droit et le devoir de faire appel aux citoyens pour rétablir la légalité constitutionnelle », rappelle Me Apevon, avant d’ajouter : « Il n’est pas dit dans la loi que chaque individu peut appeler à la désobéissance civique »

David Ihou, ancien ministre de la Santé, est encore plus sévère. «  Zeus Ajavon a lancé le mot d’ordre de la désobéissance civile et exige le départ du Président élu. Un appel qui peut lui coûter des poursuites judiciaires. Oh, mon Dieu, des avocats et des juristes qui ne savent pas lire et comprendre des articles de notre constitution, c’est grave. Et certains sont professeurs de droit à l’Université de Lomé et militants politiques. Avec eux, notre pays est mal barré !» 

Face aux critiques, Zeus Ajavon se fait désormais un peu plus discret sur la question.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.