26,2 milliards pour éradiquer la pandémie

08/06/2016
26,2 milliards pour éradiquer la pandémie

Des moyens financiers supplémentaires sont nécessaires

Une réunion de haut niveau consacrée au sida s’est ouverte mercredi à New York, au siège des Nations Unis. Les États s’apprêtent à adopter un texte final.

La délégation togolaise est dirigée par Vincent Pitche, le coordonnateur du Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le Sida.

L’ONUSIDA estime que 26,2 milliards de dollars seront nécessaires pour la lutte contre le SIDA dans les pays à revenu faible et intermédiaire d'ici 2020 (le montant atteignait 19,2 milliards USD en 2014). 

L'organisation souligne également qu'un plus grand investissement dans la mobilisation de la société civile et la prestation de services à l'échelle locale sera décisif.

D'ici 2020, l’ONUSIDA estime que les investissements dans la mobilisation locale doivent tripler, pour représenter 3 % des ressources totales destinées au traitement du VIH dans les pays à revenu faible et intermédiaire. 

Le Togo a fait d’importants progrès en matière de lutte contre la pandémie.  En moins de 10 ans, il a réduit de 50% les nouvelles infection.

Le taux de prévalence est passée  de 5,8% en 1999 à 2,4% en 2014.

Le pays dispose de plus de 140 centres d’accueil. 38.000 malades bénéficient de traitements antirétroviraux gratuits.

Un autre dispositif est destiné à lutter contre la transmission du sida de la mère à l’enfant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.