73 milliards pour lutter contre le sida, le palu et la tuberculose

16/10/2014
73 milliards pour lutter contre le sida, le palu et la tuberculose

Michel Sidibé

ONUSIDA va accorder une aide de 73 milliards de Fcfa au Togo qui va permettre aux autorités sanitaires de poursuivent leur combat contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Les résultats obtenus récemment par le pays ont d’ailleurs été salués par Michel Sidibé, le directeur exécutif de l’organisme onusien.

Le taux de prévalence est aujourd’hui de 2,5%. 120.000 personnes sont porteurs du sida dont la moitié bénéficient d’un traitement ARV (antirétroviraux).

La stratégie de l’ONUSIDA vise à favoriser les progrès mondiaux dans la réalisation des objectifs fixés par les pays en faveur de l’accès universel à la prévention, aux traitements, aux soins et au soutien au VIH, à stopper et renverser la propagation du VIH, et à contribuer à l’accomplissement des Objectifs du Millénaire pour le développement à l’horizon 2015.

Cette Stratégie permet de positionner la riposte au VIH dans le nouvel environnement international. Cette riposte est un investissement à long terme. Michel Sidibé entend révolutionner la prévention, accélérer la prochaine phase des traitements, des soins et du soutien, et promouvoir les droits humains et l’égalité des sexes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.