Abattage massif

27/09/2008
Abattage massif

Plus de 5.000 volailles ont été abattues ces deux derniers jours à Agbata, une banlieue de Lomé où a été détecté début septembre un nouveau foyer du virus H5N1 de la grippe aviaire, a-t-on appris samedi de source officielle. Les volailles, confinées dans un rayon de 3 km autour des fermes infectées, sont abattues et incinérées sur place et les éleveurs aussitôt indemnisés, a expliqué un responsable du ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.

Plusieurs centaines de villageois rassemblés sur une place de la localité ont remis vendredi leurs volailles à des vétérinaires qui les ont abattues.D'autres agents du ministère de la Santé faisaient du porte à porte pour récupérer toutes les volailles et les abattaient sur place.

Au total plus de 16.000 volailles doivent être détruites dans cette zone et des centaines de maisons désinfectées, selon des responsables de la direction de l'élevage.

Les premiers foyers de grippe aviaire avaient été détectés dans le pays entre juin et août 2007 dans des villages situés à 45 km à l'est de Lomé. En février 2006, les autorités avaient mis en place un plan de prévention comportant notamment un système d'alerte nationale, la formation des personnels médicaux et le renforcement de la surveillance.

Des "comités locaux de vigilance" ont été créés un peu partout au Togo, notamment aux différentes frontières.

Les autorités ont aussi interdit depuis octobre 2006, l'importation de "volailles vivantes et produits dérivés" en provenance des pays touchés. Les contrôles ont parallèlement été renforcés sur les différents produits en provenance de pays non touchés, dont l'importation est désormais soumise à autorisation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.