Agba lance une nouvelle campagne de prévention

03/10/2012
Agba lance une nouvelle campagne de prévention

Une campagne de diagnostic et de traitement gratuit du paludisme destinée aux enfants de 0 à 10 ans a été lancée mercredi à Lomé par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba (photo).

Elle démarrera effectivement le 4 octobre pour s’achever le 31 décembre. 100.000 enfants devraient être pris en charge.

Le palu touche de nombreux togolais, dont certains décèdent faute de diagnostic et de traitement. Les enfants en bas âge sont très exposés.

Le gouvernement distribue depuis plusieurs années des moustiquaires imprégnées en zone rurale qui s’avèrent très efficaces.

Au Togo, pays endémique, le paludisme constitue la première cause de morbidité et mortalité. Et pour cause, le Togo jouit d’un climat qui favorise particulièrement la reproduction des moustiques .En moyenne 1 personne sur 20, qui développent la maladie, décède et dans la plupart des cas ce sont les enfants de moins de 5 ans qui meurent.  

Selon les statistiques sanitaires nationales le paludisme représente 42% des consultations dans les formations sanitaires et 28% des hospitalisations et les enfants de moins de 5 ans sont les plus touchés soit un taux de 58%. Hormis les enfants, les femmes ne sont pas épargnées. Elles sont particulièrement vulnérables au paludisme lors de la grossesse débouchant parfois sur des complications. Le paludisme entraîne chez les femmes enceintes des avortements, des accouchements prématurés et des anémies.

Les récentes statistiques du ministère de la Santé indiquent que plus de 71% des ménages disposent de moustiquaires imprégnées et que 77 % des enfants de moins de cinq ans ont bénéficié de soins de santé et de moustiquaires imprégnées ; 64,7 % de femmes ne sont plus exposées au paludisme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).