Ambitieuse politique de santé

17/02/2012
Ambitieuse politique de santé

Le Plan national de développement sanitaire (PNDS) et le Cadre des dépenses à moyen terme (CDMT) pour la période 2012-2015 ont été validés vendredi par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba. Les textes seront prochainement soumis en Conseil des ministres.

Derrière ces appellations techniques se cache en réalité la politique de santé du Togo pour les années à venir 

«Le gouvernement entend rapprocher l’offre de soins des communautés, renforcer l’utilisation des services de santé, améliorer la qualité des soins essentiels et l’efficacité du financement de la santé pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) », a expliqué M. Agba.

L’objectif, selon le ministre, est de réduire la mortalité néonatale de 35%, la mortalité chez les moins de 5 ans de 42% et la mortalité maternelle de 28%. 

Le PNDS entend s’attaquer au sida pour faire chuter le taux de prévalence d’un point ; il est actuellement de 3,2%. Autre grand chantier, la lutte contre les maladies non-transmissibles.

Le budget total du programme n’est pas négligeable, 344,63 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.