Ambitieuse politique de santé

17/02/2012
Ambitieuse politique de santé

Le Plan national de développement sanitaire (PNDS) et le Cadre des dépenses à moyen terme (CDMT) pour la période 2012-2015 ont été validés vendredi par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba. Les textes seront prochainement soumis en Conseil des ministres.

Derrière ces appellations techniques se cache en réalité la politique de santé du Togo pour les années à venir 

«Le gouvernement entend rapprocher l’offre de soins des communautés, renforcer l’utilisation des services de santé, améliorer la qualité des soins essentiels et l’efficacité du financement de la santé pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) », a expliqué M. Agba.

L’objectif, selon le ministre, est de réduire la mortalité néonatale de 35%, la mortalité chez les moins de 5 ans de 42% et la mortalité maternelle de 28%. 

Le PNDS entend s’attaquer au sida pour faire chuter le taux de prévalence d’un point ; il est actuellement de 3,2%. Autre grand chantier, la lutte contre les maladies non-transmissibles.

Le budget total du programme n’est pas négligeable, 344,63 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.