Ambitieuse politique de santé

17/02/2012
Ambitieuse politique de santé

Le Plan national de développement sanitaire (PNDS) et le Cadre des dépenses à moyen terme (CDMT) pour la période 2012-2015 ont été validés vendredi par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba. Les textes seront prochainement soumis en Conseil des ministres.

Derrière ces appellations techniques se cache en réalité la politique de santé du Togo pour les années à venir 

«Le gouvernement entend rapprocher l’offre de soins des communautés, renforcer l’utilisation des services de santé, améliorer la qualité des soins essentiels et l’efficacité du financement de la santé pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) », a expliqué M. Agba.

L’objectif, selon le ministre, est de réduire la mortalité néonatale de 35%, la mortalité chez les moins de 5 ans de 42% et la mortalité maternelle de 28%. 

Le PNDS entend s’attaquer au sida pour faire chuter le taux de prévalence d’un point ; il est actuellement de 3,2%. Autre grand chantier, la lutte contre les maladies non-transmissibles.

Le budget total du programme n’est pas négligeable, 344,63 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).