Antipaludéens chinois

02/01/2010
Antipaludéens chinois

L’ambassadeur de Chine au Togo, Yang Min, a remis jeudi au ministre de la Santé, Komlan Mally, un lot de médicaments antipaludéens d’une valeur de 600.000 dollars.
Au Togo, le paludisme est la première cause de mortalité infantile et constitue un handicap chez les travailleurs.
Komlan Mally a rappelé les différentes actions menées par le gouvernement depuis 2006, notamment l’achat et la distribution de plus de 3.400.000 moustiquaires imprégnées, de 700.000 traitements de combinaisons thérapeutiques et la mise en œuvre de diverses actions de sensibilisation axées sur la prise en charge des patients.
Le nouvel hôpital central de Lomé, construit par la Chine, accueillera dans quelques mois un centre de prévention et de traitement du paludisme qui s'est installé temporairement dans les locaux de la polyclinique de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.