Antipaludéens chinois

02/01/2010
Antipaludéens chinois

L’ambassadeur de Chine au Togo, Yang Min, a remis jeudi au ministre de la Santé, Komlan Mally, un lot de médicaments antipaludéens d’une valeur de 600.000 dollars.
Au Togo, le paludisme est la première cause de mortalité infantile et constitue un handicap chez les travailleurs.
Komlan Mally a rappelé les différentes actions menées par le gouvernement depuis 2006, notamment l’achat et la distribution de plus de 3.400.000 moustiquaires imprégnées, de 700.000 traitements de combinaisons thérapeutiques et la mise en œuvre de diverses actions de sensibilisation axées sur la prise en charge des patients.
Le nouvel hôpital central de Lomé, construit par la Chine, accueillera dans quelques mois un centre de prévention et de traitement du paludisme qui s'est installé temporairement dans les locaux de la polyclinique de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.