Antipaludéens chinois

02/01/2010
Antipaludéens chinois

L’ambassadeur de Chine au Togo, Yang Min, a remis jeudi au ministre de la Santé, Komlan Mally, un lot de médicaments antipaludéens d’une valeur de 600.000 dollars.
Au Togo, le paludisme est la première cause de mortalité infantile et constitue un handicap chez les travailleurs.
Komlan Mally a rappelé les différentes actions menées par le gouvernement depuis 2006, notamment l’achat et la distribution de plus de 3.400.000 moustiquaires imprégnées, de 700.000 traitements de combinaisons thérapeutiques et la mise en œuvre de diverses actions de sensibilisation axées sur la prise en charge des patients.
Le nouvel hôpital central de Lomé, construit par la Chine, accueillera dans quelques mois un centre de prévention et de traitement du paludisme qui s'est installé temporairement dans les locaux de la polyclinique de Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays.