Belle prise

07/11/2010
Belle prise

Près de 22 tonnes de produits pharmaceutiques contrefais et périmés ont été détruits après leur saisie par les services des douanes togolaises, a rapporte dimanche l’Agence Xinhua, citant la télévision nationale.
250.000 cartons contenant, notamment, des anti-inflammatoires, du paracétamol et de l'eau glucosée ont été interceptés.
Les contrefaçons, que l’on trouve sur les marchés et dans certaines pharmacies, sont parfaites; même emballage, même logo. Seul le contenu diffère de l'original. 


Les comprimés sont la plupart du temps inopérants en raison de leur composition et donc dangereux pour la santé.


"Qu'on ne me dise pas qu'il ne s'agit pas d'un crime!", avait lancé l'ancien président français Jacques Chirac lors de son appel de Cotonou en octobre 2009 en s'appuyant sur des données alarmantes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : un médicament sur 4 est faux dans les pays en développement et 200.000 décès pourraient être évités chaque année si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.