Bilan de santé

03/05/2013
Bilan de santé

Un débat organisé par la chaîne Africa 24 a opposé jeudi le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba (photo), et Cyril Kudjawu, médecin de santé publique, et membre de l’opposition. Le Plan national de développement sanitaire (PNDS), à travers lequel le gouvernement mène les principales reformes engagées dans le secteur de la santé, a été au centre des échanges.

M. Kudjawu a critiqué la politique menée par le gouvernement dénonçant les conditions de travail des personnels de santé, mal répartis et mal formés.

Le ministre a rappelé que le gouvernement s’était engagé avec l’appui de certains partenaires comme la BIDC, l'AFD, le FNUAPP à renforcer la formation, notamment sur les équipements de pointe.

Pour ce qui est du personnel, le Togo dispose de plusieurs écoles de formation de qualité et un concours a été lancé pour combler recruter des agents qui font défaut dans certains hôpitaux. 

S’agissant des patients, Charles Kondi Agba a mentionné la gratuité du traitement contre le paludisme chez les enfants de zéro à dix ans, la gratuité des antirétroviraux et de la tuberculose et la Campagne d’accélération de réduction de la mortalité maternelle (CARMMA).

Sur le dernier point, Cyril Kudjawu a salué l’initiative dont l’impact est ressenti dans de nombreuses familles togolaises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.