« Ce n'est pas encore le coma ! »

31/07/2007
« Ce n'est pas encore le coma ! »

Le Togo pourra contracter prochainement un prêt d'environ 10 milliards de francs CFA pour renforcer son système de santé éprouvé par de graves difficultés depuis plusieurs années, a laissé entendre dimanche le ministre de la Santé publique, le Professeur Charles Kondi Agba, invité au « Plateau de la Semaine », une émission de débats de la télévision nationale (TVT).

"L'année dernière, nous avons fini d'utiliser un prêt de la Banque Islamique de Développement (BID) et nous avons pu construire 73 nouveaux centres", a indiqué le ministre qui annonce que son pays aura à solliciter prochainement un nouveau prêt d'environ 10 milliards CFA pour le renforcement du système médical."Nous nous apprêtons à obtenir nouveau prêt de la même Banque pour construire 34 autres centres et les équiper", a-t-il précisé.

Le ministre de la Santé s'est plaint de l'absence de personnel de santé et de la nécessité de procéder à de la formation et au recrutement de personnel soignant.

Les derniers recrutements dans ce secteur remontent à 2002.

Malgré les problèmes, le ministre Agba, estime que « c'est trop dire qu'au Togo la Santé est dans un coma profond".

© Xinhua, accord spécial avec republicoftogo.com

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.