Chasse aux contrefaçons

24/05/2016
Chasse aux contrefaçons

Les contrefaçons sont fabriqués en Asie

Le président de l’Ordre national des pharmaciens, Innocent Koundé Kpéto, s’est félicité mardi de l’engagement vigoureux des pouvoirs publics à lutter contre l’importation et la commercialisation de faux médicaments.

30 tonnes saisies en 2014 et près de 45 tonnes l’année dernière.

Le principe de pharmacovigilance est observé par les autorités sanitaires.

 Innocent Koundé Kpéto a rappelé une évidence : seuls les pharmaciens sont habilités à délivrer des médicaments.

Voilà pour la théorie. Dans la pratique, les consommateurs n’hésitent pas à faire appel aux pharmacies de rues attirés par des prix largement inférieurs.

Seul problème, les contrefaçons sont au mieux un placebo et au pire une menace pour la santé.

En Afrique, près de 100.000 décès par an sont liés au commerce de médicaments contrefaits, selon l’OMS. 

Les contrefaçons touchent tous les pays d’Afrique de l’Ouest.

L’Ordre national des pharmaciens du Togo estime que 50 à 60% des médicaments consommés dans le pays sont des faux.

La lutte contre ces trafics n’est pas aisée en raison de l’ingéniosité des trafiquants et de la capacité des contrefacteurs à réaliser des copies quasiment identiques à l’original. Difficulté supplémentaire pour les douaniers peu expérimentés à reconnaître le vrai du faux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.