Chasse aux virus

18/06/2016
Chasse aux virus

Epicentre du système de surveillance

Etudier la propagation des virus et des agents infectieux associés, comprendre la propagation des maladies causées par ces virus, développer la recherche pour les isoler et trouver les solutions thérapeutiques, telle est la vocation du laboratoire de virologie offert par les Etats-Unis.

Cette nouvelle unité installée à l’Institut national d’hygiène de Lomé a été inaugurée vendredi par le ministre de la Santé, Moustapha Mijiyawa, et David Gilmour, l’ambassadeur des Etats-Unis à Lomé.

Le laboratoire va être l’épicentre de notre système de surveillance épidémiologique, a déclaré le ministre.

D’un montant de 200 millions de Fcfa, il est financé par le programme d’assistance  humanitaire du département de la Défense.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.