Chirurgiens missionnaires

11/04/2008
Chirurgiens missionnaires

Un groupe constitué de deux chirurgiens orthopédistes et d'infirmières venu des Etats-Unis séjourne actuellement à Lomé. Les médecins réalisent un certain nombre d'interventions chirurgicales à l'hôpital baptiste biblique (ABWE). Cette structure est spécialisée dans la médecine pédiatrique et générale, mais ne dispose pas d'orthopédiste. Elle accueille environ 5000 malades chaque année.

«  L'hôpital n'a pas de chirurgien orthopédiste depuis 8 ans » explique le Dr Jeff Anhalt.Depuis son arrivée au Togo, l'équipe médicale US n'a pas chômé. En deux jours, elle a réalisé dix opérations.

« Il y a une très forte demande pour des cas de fractures non soignées. Cela est dû au manque d'équipements, qu'il s'agisse des plâtres ou des vis », note Jeff Anhalt.

« Nous constatons également des malformations de naissance qui n'ont pas été soignées. Des pathologies que nous n'avons jamais vu aux Etats-Unis. Les patients boitent ou ne peuvent pas marcher. Cela a des conséquences sur leur vie professionnelle car certains ne peuvent pas trouver de travail. On fait le maximum sur place pour opérer le plus de monde possible, mais on ne peut pas traiter tout le monde. On fera plus lors de notre prochain voyage », souligne le chirurgien américain.

Plus d'info sur ABWE au Togo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.