Chirurgiens missionnaires

11/04/2008
Chirurgiens missionnaires

Un groupe constitué de deux chirurgiens orthopédistes et d'infirmières venu des Etats-Unis séjourne actuellement à Lomé. Les médecins réalisent un certain nombre d'interventions chirurgicales à l'hôpital baptiste biblique (ABWE). Cette structure est spécialisée dans la médecine pédiatrique et générale, mais ne dispose pas d'orthopédiste. Elle accueille environ 5000 malades chaque année.

«  L'hôpital n'a pas de chirurgien orthopédiste depuis 8 ans » explique le Dr Jeff Anhalt.Depuis son arrivée au Togo, l'équipe médicale US n'a pas chômé. En deux jours, elle a réalisé dix opérations.

« Il y a une très forte demande pour des cas de fractures non soignées. Cela est dû au manque d'équipements, qu'il s'agisse des plâtres ou des vis », note Jeff Anhalt.

« Nous constatons également des malformations de naissance qui n'ont pas été soignées. Des pathologies que nous n'avons jamais vu aux Etats-Unis. Les patients boitent ou ne peuvent pas marcher. Cela a des conséquences sur leur vie professionnelle car certains ne peuvent pas trouver de travail. On fait le maximum sur place pour opérer le plus de monde possible, mais on ne peut pas traiter tout le monde. On fera plus lors de notre prochain voyage », souligne le chirurgien américain.

Plus d'info sur ABWE au Togo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.