Combattre l’ulcère de Buruli

14/10/2011
Combattre l’ulcère de Buruli

L’ONG Handicap International a offert vendredi des équipements destinés à détecter de manière précoce les cas d’Ulcère de Buruli, assez répandus au Togo.

Le  ministre de la Santé, Charles Kondi Agba,  a rappelé que  l’ulcère de Buruli constituait la 3e infection mycobactérienne la plus courante chez l’homme après la tuberculose et la lèpre.

Cette forme d’ulcère fait partie des maladies tropicales les plus négligées, alors qu'il peut être traité facilement. L'infection entraîne une destruction étendue de la peau et des tissus mous avec la formation d'ulcères de grande dimension, se localisant en général sur la jambe ou le bras. En l'absence de traitement précoce, la maladie peut laisser des incapacités fonctionnelles durables.

Handicap International est présent au Togo depuis 1997.

En photo : le ministre de la Santé et les responsables de l’ONG vendredi matin à Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.