Conférence régionale à Lomé

19/02/2013
Conférence régionale à Lomé

La 20e conférence régionale Afrique de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) s’est ouverte mardi à Lomé

La nécessité de combattre les maladies animales au niveau mondial a conduit à la création de l'Office international des épizooties grâce à l'accord international signé le 25 janvier 1924. En mai 2003, l'Office est devenu l'Organisation mondiale de la santé animale mais a gardé son acronyme historique OIE.

Cette structure  intergouvernementale est chargée d'améliorer la santé animale dans le monde.

Les délégués mardi à Lomé

Les normes établies par l’Organisation sont reconnues comme références mondiales par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). L’OIE compte 178 pays membres, dont le Togo, et dispose de représentations régionales sur tous les continents.

Les travaux ont été ouverts par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, son collègue de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, et de la Planification Kokou Semodji, et par la présidente de l’organisation, Dr Karin Schwabenbauer (photo).

Thème de la rencontre, « Promouvoir le commerce international interafricain des animaux et des produits d’origine animale ». Elle doit permettre d’harmonier les questions zoo-sanitaires dans la région et de formuler des recommandations qui seront présentées lors de la prochaine Assemblée mondiale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bienvenue dans un univers de raffinement

Tourisme

L’hôtel Radisson Blu 2 Février de Lomé, inauguré mardi, est ouvert au public. La tour de 35 étages est située au coeur du quartier administratif.

Marcel Alain de Souza chez Faure

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a reçu jeudi Marcel Alain de Souza, le nouveau président de la Commission de la Cédéao.

Boukpeti espère siéger au CIO

Sport

Le Comité national olympique du Togo (CNOT) a décidé d’appuyer la candidature de Benjamin Boukpeti à la Commission des athlètes du CIO.

Coopération de proximité

Coopération

Faure Gnassingbé a lancé mardi à Lomé les travaux du 4e lac qui contribuera à offrir un bassin tampon de stockage des eaux de ruissellement.