Contrefaçons : la Chine commence à sévir

15/12/2013
Contrefaçons : la Chine commence à sévir

Une grande partie des médicaments contrefaits vendus au Togo provient de Chine. Les autorités de Beijing n’ont jamais été très actives pour pourchasser les trafiquants et procéder à la fermeture des centres de production.

Les choses semblent heureusement changer.

Plus de 1300 personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une opération menée à l'échelle nationale contre la contrefaçon dans le secteur pharmaceutique, a annoncé dimanche l'agence de presse Chine nouvelle. Depuis juin, 140 sites internet illégaux et pharmacies en ligne ont été fermés.

Les médicaments contrefaits et les neuf tonnes de matières premières saisis dans le cadre de cette opération totalisent 2,2 milliards de yuans (263 millions d'euros), précise Chine nouvelle, citant le ministère de la Sécurité publique.

Les autorités sanitaires chinoises ont annoncé en juillet le lancement d'une campagne de six mois contre la vente de médicaments contrefaits.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Elargir l'accès des TIC à l'ensemble de la population

Tech & Web

Le conseil des ministres a adopté vendredi un décret relatif à la déclaration de politique du secteur de l’économie numérique.

Bonjour Docteur

Santé

Docmava, nouveau site togolais, a pour objectif d’améliorer le quotidien des professionnels de santé et des patients.

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.