Contrefaçons : les pharmaciens se mobilisent

17/05/2010
Contrefaçons : les pharmaciens se mobilisent

L’un des thèmes qui sera évoqué à partir de lundi à Genève lors de l’Assemblée générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est celui de la contrefaçon de médicaments. Un phénomène en pleine expansion au Togo et en Afrique.
Le Conseil national de l’ordre des pharmaciens du Togo, présidé par Innocent Kpeto, est également préoccupé par cette question qui met en péril la santé des patients et celle des officines.
Les contrefaçons, que l’on trouve sur les marchés et dans certaines pharmacies, sont parfaites; même emballage, même logo. Seul le contenu diffère de l'original. Les comprimés sont la plupart du temps inopérants en raison de leur composition et donc dangereux pour la santé.
"Qu'on ne me dise pas qu'il ne s'agit pas d'un crime!", avait lancé l'ancien président français Jacques Chirac lors de son appel de Cotonou en octobre 2009 en s'appuyant sur des données alarmantes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS): un médicament sur 4 est faux dans les pays en développement et 200.000 décès pourraient être évités chaque année si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.
Republicoftogo.com : Que faire face à ce fléau ?
Innocent Kpeto : C’est pour nous une véritable préoccupation. Heureusement, nous sommes soutenus au plus haut niveau de l’Etat.
Pour preuve, le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, a signé l’appel de Cotonou.
La contrefaçon est un danger pour tout le monde ; elle peut mettre en péril la vie des patients.
Les malades doivent comprendre cela. Il faut absolument faire confiance aux professionnels de santé, c’est à dire les médecins et les pharmaciens.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.