Corridor sanitaire

16/08/2017
Corridor sanitaire

Les participants mercredi à Lomé

Cinq pays du corridor Abidjan-Lagos (Côte d’Ivoire, Nigeria, Bénin, Ghana et Togo) discutent depuis mercredi à Lomé sur les moyens de mettre en œuvre un dispositif de surveillance et de riposte aux maladies épidémiologiques (Ebola, méningites, Lassa …).

‘Nous sommes réunis pendant trois jours pour partager nos données frontalières. Chaque pays a identifié une ou deux maladies potentiellement dangereuses. Reste à réfléchir à des actions concertées et solidaires’, a indiqué Idrissa Koné, le secrétaire exécutif de l’Organisation du corridor Abidjan-Lagos (OCAL).

M. Koné souhaite créer une cellule sous- régionale de surveillance. 

Bonne idée, estime Lucile Imboua, le représentante de l’OMS au Togo, à condition que la surveillance soit rigoureuse aux frontières qui enregistrent des flux  migratoires importants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).