Corridor sanitaire

16/08/2017
Corridor sanitaire

Les participants mercredi à Lomé

Cinq pays du corridor Abidjan-Lagos (Côte d’Ivoire, Nigeria, Bénin, Ghana et Togo) discutent depuis mercredi à Lomé sur les moyens de mettre en œuvre un dispositif de surveillance et de riposte aux maladies épidémiologiques (Ebola, méningites, Lassa …).

‘Nous sommes réunis pendant trois jours pour partager nos données frontalières. Chaque pays a identifié une ou deux maladies potentiellement dangereuses. Reste à réfléchir à des actions concertées et solidaires’, a indiqué Idrissa Koné, le secrétaire exécutif de l’Organisation du corridor Abidjan-Lagos (OCAL).

M. Koné souhaite créer une cellule sous- régionale de surveillance. 

Bonne idée, estime Lucile Imboua, le représentante de l’OMS au Togo, à condition que la surveillance soit rigoureuse aux frontières qui enregistrent des flux  migratoires importants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.