Déclin des contaminations

20/11/2012
Déclin des contaminations

L'Afrique subsaharienne a connu un net déclin des nouvelles contaminations et des décès liés au sida ces dernières années, avec un net progrès dans la prévention concernant les enfants, note mardi dans son rapport annuel l'ONUSIDA.

Le nombre des décès est passé à 1,8 million en 2005 à 1,2 million en 2011, soit une baisse de 32% en six ans. Le nombre des nouvelles contaminations est évalué à 1,8 million en 2011 contre 2,4 millions en 2001, une baisse de 25% en dix ans.

Entre 2009 et 2011 le nombre des enfants nouvellement atteints par le VIH en Afrique subsaharienne a diminué au total de 24%, avec des progrès nettement plus spectaculaires (déclin de 40 à 59%) dans six pays : Afrique du Sud, Burundi, Kenya, Namibie, Togo et Zambie. Dans quatre pays, le nombre des infections s'est accru : Angola, Congo, Guinée Bissau et Guinée Equatoriale.

Ces progrès notoires ne doivent pas faire oublier que l'Afrique subsaharienne est la région la plus touchée dans le monde. En 2011, on estime que 23,5 millions de personnes y vivent avec le VIH, soit 69% de ceux qui sont contaminés dans le monde, dont 92% des femmes enceintes vivant avec le VIH. Plus de 90% des enfants ayant contracté le VIH en 2011 vivent aussi dans cette zone.

L'organisation ONUSIDA relève des progrès dans le nombre des personnes traitées, dans les opérations de dépistage, et, pour quelques pays, dans le financement interne de la risposte. Alors que dans 21 pays l'aide internationale représente plus de 50% des investissements contre le VIH, le financement national atteint plus de 75% en Afrique du Sud et au Botswana, plus de la moitié en Namibie, au Gabon et sur l'île Maurice. Le Kenya a doublé ses dépenses nationales entre 2008 et 2010, le Togo entre 2007 et 2010 et le Rwanda entre 2006 et 2009.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).

Toofan invite ses fans à un gros effort musculaire

Culture

Le groupe togolais Toofan, inventeur du ‘cool-catché vient de créeer ‘Teré Teré’. Mieux vaut être souple et avoir le rythme dans la peau.