Détente sur le front social

09/12/2013
Détente sur le front social

Après les enseignants du primaire et du secondaire, ce sont les personnels hospitaliers qui ont décidé de reprendre le travail lundi après 72h de grève.

Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot) souhaite obtenir la mise en œuvre des accords signés* avec le gouvernement. 

Pas de discussions formelles avec les autorités, mais des signes positifs ont été enregistrés qui permettent d’envisager un arrêt définitif du mouvement, a précisé Atchi Walla, secrétaire général du Synphot.

* Les agents de la santé réclament  le paiement des allocations forfaitaires aux agents du budget autonome et assimilé et l’apurement des arriérés occasionnels, la prise en compte de son impact dans le budget 2014, tel que le prévoit l’accord du 7 octobre entre la STT et le gouvernement. Ils réclament enfin le règlement des primes de risques et de contagion pour les personnels émargeant sur le budget COGES, recrutés depuis 2008. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.