Don du sang : les Togolais évoluent

08/07/2010
Don du sang : les Togolais évoluent

Le don du sang est en forte progression au Togo. C’est ce qu’indique le professeur Ségbéna Akuété (photo), directeur du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Les bons chiffres semblent traduire un changement de comportement dans la population.
Republicoftogo.com: Donner son sang n’est pas dans la culture togolaise
Akuété Ségbéna : Effectivement, mais les choses sont en train d’évoluer. En 2009, nous avons enregistré 30.000 poches de sang, soit une augmentation de 15% par rapport aux années précédentes, ce qui est significatif.
Nous espérons maintenir la progression, ce qui doit nécessairement passer par des campagnes d’information.
Republicoftogo.com: Comment justement sensibiliser les Togolais pour les inciter à se rendre régulièrement dans les centres de transfusion ?
Akuété Ségbéna : Nous avons des équipes qui ciblent en particulier les jeunes, dans les écoles, dans les universités, dans les églises et les temples. Malheureusement, nos effectifs sont limités.
Dans les pays développés, le tissu associatif se mobilise en faveur du don de sang, ce n’est pas encore le cas ici au Togo.
Je dois tout de même souligner que la Croix Rouge nous apporte un précieux concours
Le CNTS dispose désormais de structures modernes avec des centres de qualification à Lomé et à Sokodé et des postes de collecte bientôt opérationnels dans six villes, à Lomé à Afagnan, à Atakpamé, à Kpalimé, à Kara et à Dapaong.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.