Donnons une chance à la vie

15/09/2010
Donnons une chance à la vie

Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a procédé mardi au Palais des Congrès de Lomé, au lancement officiel de la Campagne nationale pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale (CARMMA).

Cette campagne, initiée par une vingtaine de pays, suit les recommandations des ministres africains de la santé adoptées en mai 2009.

S’adressant à la foule nombreuse dans la grande salle du Palais des Congrès, Faure a déclaré que ‘’seule l’expérience de la mort d’un nouveau-né ou la perte d’une mère qui vient de donner la vie peut faire prendre conscience du drame humain que constitue la mortalité maternelle et infantile ».

« Aucun discours ne peut rendre compte de ce drame révoltant, aucune stratégie ne peut l’appréhender. » a encore indiqué le Président togolais.

Malheureusement, a souligné le Chef de l’Etat, « ce drame arrive trop souvent chez nous ».

Une situation qui n’est pas propre au Togo, mais qui concerne l’ensemble des pays africains.

Selon les statistiques les plus récentes, 77 enfants sur 1000 meurent au Togo avant leur premier anniversaire, tandis que toutes les 8 heures une femme meurt à la suite de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement.

Pour l’ensemble de l’Afrique au Sud du Sahara, le ratio de la mortalité maternelle est de 1000 décès pour 100 000 naissances.

Le Chef de l’Etat togolais a lancé un appel à une mobilisation générale en faveur de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale.

Le Gouvernement pour sa part poursuivra ses efforts en vue d’accroître la part du budget consacrée aux dépenses de santé, a indiqué le Faure Gnassingbé.
« Mettons-nous tous au travail pour que d’ici cinq ans la tendance soit inversée. Je vous donne donc rendez-vous en 2015. », a-t-il conclu.

Le même jour, le président togolais installé la CARMMA, la Commission nationale de la santé de la femme du nouveau-né et de l’enfant.

Composée de trois membres, elle sera chargée de fournir aux décideurs politiques et aux responsables de la santé, les éléments d’analyse et de prise de décision rapide.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.