Dr. Sikpa Kokou Dogbé : « Responsabiliser la population »

25/12/2008
Dr. Sikpa Kokou Dogbé : « Responsabiliser la population »

L'épidémie de choléra, qui sévit depuis quelques semaines dans la capitale togolaise, a fait officiellement trois morts et 302 cas ont été recensés. L'épidémie touche plus particulièrement les quartiers de Bè, Adewui et Adawlato. Le ministre de la Santé, Komlan Mally, a réuni des services pour mettre en place une stratégie à moyen terme. Le directeur de la santé, le Dr. Sikpa Kokou Dogbé détaille pour republicoftogo.com les mesures qui sont prises par le ministère.

##S_B##Republicoftogo.com : Que font les autorités face au retour du choléra ?

Dr. Dogbé Kokou Sikpa :

Depuis cinq ans environ nous avons une situation endémo-épidémique du choléra au Togo. C'est une affection qui disparaît, puis revient de temps à autre mais dans une zone circonscrite en général à la commune de Lomé.

La situation s'est aggravée en raison, d'une part, des récentes inondations et, d'autre part, de l'absence d'hygiène qui sont des terreaux favorables pour la propagation.

Il y a un certain nombre de mesures prévention qui se font en amont. Il y d'abord la sensibilisation, et j'en profite pour remercier la Croix rouge qui fait du porte à porte pour expliquer aux populations les mesures élémentaires d'hygiène. Il y a également une opération de prise en charge qui est effectuée au niveau de trois centres que nous avons mis en place (CHU Tokoin, l'hôpital secondaire de Bè, le CMS d'Adakpamé).

Le choléra est la maladie des « mains sales » et il donc est important que les gens prennent soin de se laver les mains très régulièrement et surtout avant les repas et de nettoyer les aliments avant de les consommer.

A ces actions s'ajoutent les réunions de concertation avec les partenaires qui nous permettent de réfléchir à meilleure manière d'intervenir plus efficacement sur le terrain.

C'est un plan d'action à court, à moyen et à long terme que nous développons.

Republicoftogo.com : Vous avez reçu des aides extérieures. Cela suffit-t-il ?

Dr Dogbé Kokou Sikpa :

L'OMS a donné 10 millions de médicaments et de désinfectants que nous sommes en train de distribuer en plus du stock que l'Etat a mis à notre disposition.

Nous avons également informé les directeurs régionaux de la Santé pour qu'ils soient très vigilants face au développement du choléra.

Les aides, c'est bien, mais il faut que la population prenne ses responsabilités et respecte scrupuleusement les mesures d'hygiène. Le seul moyen vraiment efficace d'éradiquer le choléra.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.