Du mieux dans la lutte contre le palu

21/03/2011
Du mieux dans la lutte contre le palu

77,3% des enfants de moins de 5 ans et 65,1% des femmes enceintes dorment sous moustiquaires: 87% des enfants paludéens sont correctement pris en charge. Ces chiffres, révélés lundi, sont contenus dans un aide-mémoire du Programme National de lutte contre le Paludisme (PNLP-Togo)).

Des statistiques plutôt encourageantes ont estimé le ministre de la Santé, Komlan Mally, et sa collègue de la Planification, Dédé Ahoefa Ekoué*. Mais M. Mally se garde bien de tout triomphalisme. Le paludisme reste toujours un problème de santé publique et une véritable préoccupation pour le gouvernement togolais », explique-t-il
Un engagement confirmé par le Dr. Kokou Tossa, coordinateur du PNLP. 

«Nous comptons dans les 5 ans qui viennent renforcer le taux de prise en charge en passant à plus de 90% et ce dans les vingt quatre heures qui suivent les premières manifestations du palu ; nous comptons aussi distribuer des moustiquaires imprégnées à l’ensemble de la population et contribuer ainsi à la réduction de 2/3 de la mortalité infantile ».
Le Togo est largement aidé par l’OMS et les bailleurs de fonds dans la lutte contre le paludisme. Ces derniers estiment d’ailleurs qu’à ce rythme, le pays pourra atteindre en 2015 l’OMD 6 (lutte contre le sida, le palu et les autres maladies).
 

* Mme Ekoué est la présidente du CCM Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme au Togo. Ce Fonds est une institution financière internationale qui investit l’argent du monde pour sauver des vies. À ce jour, le Fonds mondial a engagé 21.7 milliards de dollars US dans 150 pays pour soutenir des programmes de prévention, de traitement et de soins à grande échelle contre les trois maladies.

Le site du Fonds mondial

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.