Du porte à porte pour lutter contre le sida

30/03/2017
Du porte à porte pour lutter contre le sida

L'information est la meilleure des préventions

Le Togo enregistre une séroprévalence du VIH/Sida de 2,5% au plan national, mais il est beaucoup plus élevé à Lomé à 3,4%. Pas étonnant, les grandes villes sont toujours plus exposées.

27.989 habitants de la capitale sont directement touchés et 23.127 sont sous antirétroviraux (ARV). Un traitement pris en charge par l’Etat.

En dépit des campagnes d’information régulières, les bonnes pratiques en matière de protection ne sont pas systématiques.

Raison pour laquelle le ministère de la Santé va lancer une large opération de sensibilisation à Lomé et en banlieue.

Une centaine de ‘médiateurs’ va être recrutée pour une campagne de porte à porte.

Expliquer, mettre en garde, conseiller et orienter, telle sera la mission de ces émissaires lors des visites à domicile que l’on estime plus efficaces que des spots TV ou de l’affichage.

L’objectif est évidemment de faire chuter le taux de prévalence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.