Faure va parler sida à New York

05/06/2008
Faure va parler sida à New York

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, participera le 10 et 11 juin à New York à une réunion de haut niveau sur le sida qui aura lieu au siège de l'Onu. Objectif, examiner les progrès accomplis dans la mise en Œuvre de la Déclaration d'engagement sur le VIH/sida 2001 et de la Déclaration politique sur le VIH/sida 2006.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, soumettra un rapport complet à l'examen des Etats Membres. Le rapport se fondera sur les bilans nationaux que les pays ont été invités à présenter en début d'année à l'Onu.  Le 9 juin dans l'après-midi, Faure Gnassingbé sera l'invité du « Forum mondial des dirigeants sur la co-infection sida-tuberculose » au cours duquel il prendra la parole pour évoquer la lutte contre la pandémie au Togo.

Parmi les invités du Forum, Richard Holbrooke, président de la Coalition sur le sida et ancien collaborateur du président Bill Clinton, David Frost, journaliste, le chercheur Michel Kazatchkine ou encore Ban Ki-Moon, secrétaire général de l'Onu.

Ce forum se tiendra aux Nations Unies.

C'est la seconde visite à New York du chef de l'Etat togolais depuis son élection en avril 2005. Il avait assisté en septembre de la même année à l'Assemblée générale de l'Onu.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.