Fausse alerte

22/08/2014
Fausse alerte

Négatifs. Les tests réalisés sur deux personnes développant des symptômes similaires à ceux du virus Ebola se sont avérés négatifs. Il s’agissait d’une étudiante togolaise et d’un ressortissant philippin. La première souffrait de paludisme et le second d’une grippe. 

Pour le moment, le Togo n’a enregistré aucun malade sur son sol, mais des dispositions sanitaires ont été prises pour faire face au développement de l’épidémie dans certains pays d’Afrique de l’Ouest.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.