Fausse alerte

22/08/2014
Fausse alerte

Négatifs. Les tests réalisés sur deux personnes développant des symptômes similaires à ceux du virus Ebola se sont avérés négatifs. Il s’agissait d’une étudiante togolaise et d’un ressortissant philippin. La première souffrait de paludisme et le second d’une grippe. 

Pour le moment, le Togo n’a enregistré aucun malade sur son sol, mais des dispositions sanitaires ont été prises pour faire face au développement de l’épidémie dans certains pays d’Afrique de l’Ouest.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.