Formaliser l'assurance santé

07/02/2018
Formaliser l'assurance santé

Projet ambitieux

Des responsables du  ministère de la Santé, de la Fonction publique, du Travail et des Réformes administratives ainsi que des représentants du bureau régional de l’USAID élaborent depuis mercredi des pistes pour offrir une couverture santé aux travailleurs évoluant dans le secteur informel.

‘Le gouvernement veut étendre cette protection à cette catégorie de citoyens’, a indiqué Manzama-Esso Assih, la secrétaire d'Etat auprès de la présidence de la République, chargée de la Finance inclusive et du Secteur informel.

La tâche n’est pas aisée car offrir ce type de service revient à formaliser un secteur qui par nature ne l’est pas. Il peut y avoir des réticences liées au principe d’adhésion à une structure officielle. L’autre équation qui n’est pas simple à régler consiste à proposer une assurance médicale et des soins de qualité à prix modeste.

Les participants explorent pendant 2 jours toutes les options possibles.

Le business informel occupe de nombreux Togolais. Impossible de savoir avec précision combien. 

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la Direction  à l'organisation du secteur informel (DOSI) travaillent sur cette question depuis plusieurs mois déjà.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.