Forme très rare de sida identifiée au Togo

25/11/2011
Forme très rare de sida identifiée au Togo

Un Français de 57 ans ayant passé quelques jours au Togo a été diagnostiqué comment étant porteur d’une forme très rare du virus du sida, le groupe N, rapporte vendredi la revue médicale The Lancet.

Une forme d’infection que l’on trouve communément sur le chimpanzé, mais pas sur l’homme.

La plupart des personnes atteintes du sida appartiennent au groupe M ou au groupe O. Le premier malade porteur du virus du type groupe N avait été identifié au Cameroun en 1998. Et au total seulement 12 personnes dans le monde ont été répertoriées.

Huit jours après son retour du Togo en janvier 2011, le Français s’était rendu aux services d’urgence de l’hôpital Saint-Louis à Paris pour une forte fièvre et d’autres manifestations cliniques très rares. Il avait confirmé indiqué avoir eu des relations sexuelles lors de son séjour au Togo. 

 
 Accéder au Lancet (sur abonnement)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.