Forme très rare de sida identifiée au Togo

25/11/2011
Forme très rare de sida identifiée au Togo

Un Français de 57 ans ayant passé quelques jours au Togo a été diagnostiqué comment étant porteur d’une forme très rare du virus du sida, le groupe N, rapporte vendredi la revue médicale The Lancet.

Une forme d’infection que l’on trouve communément sur le chimpanzé, mais pas sur l’homme.

La plupart des personnes atteintes du sida appartiennent au groupe M ou au groupe O. Le premier malade porteur du virus du type groupe N avait été identifié au Cameroun en 1998. Et au total seulement 12 personnes dans le monde ont été répertoriées.

Huit jours après son retour du Togo en janvier 2011, le Français s’était rendu aux services d’urgence de l’hôpital Saint-Louis à Paris pour une forte fièvre et d’autres manifestations cliniques très rares. Il avait confirmé indiqué avoir eu des relations sexuelles lors de son séjour au Togo. 

 
 Accéder au Lancet (sur abonnement)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.