Forme très rare de sida identifiée au Togo

25/11/2011
Forme très rare de sida identifiée au Togo

Un Français de 57 ans ayant passé quelques jours au Togo a été diagnostiqué comment étant porteur d’une forme très rare du virus du sida, le groupe N, rapporte vendredi la revue médicale The Lancet.

Une forme d’infection que l’on trouve communément sur le chimpanzé, mais pas sur l’homme.

La plupart des personnes atteintes du sida appartiennent au groupe M ou au groupe O. Le premier malade porteur du virus du type groupe N avait été identifié au Cameroun en 1998. Et au total seulement 12 personnes dans le monde ont été répertoriées.

Huit jours après son retour du Togo en janvier 2011, le Français s’était rendu aux services d’urgence de l’hôpital Saint-Louis à Paris pour une forte fièvre et d’autres manifestations cliniques très rares. Il avait confirmé indiqué avoir eu des relations sexuelles lors de son séjour au Togo. 

 
 Accéder au Lancet (sur abonnement)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.