H5N1 : mesures de précaution

03/07/2007
H5N1 : mesures de précaution

Les autorités togolaises ont ordonné la fermeture des marchés de volailles dans la région maritime (à l'est de Lomé) où a été détecté un foyer du virus H5N1 de la grippe aviaire, a-t-on appris mardi de source officielle. "C'est une mesure qui nous permettra de désinfecter la zone et de suivre attentivement l'évolution de la situation", a déclaré à la télévision nationale le ministre de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche Yves Madow Nagou.

lus de 5.500 volailles sont mortes au Togo, dont la moitié en moins d'une semaine, dans une ferme suspectée d'être touchée par la grippe aviaire à Sigbehoue, à 45 km à l'est de Lomé.Des analyses effectuées dans des laboratoires en Italie et au Ghana ont confirmé la présence du virus hautement pathogène H5N1.

"Nous avons entamé les opérations d'abattage des volailles dans une zone de protection que nous avons repérée et une enquête épidémiologique a également commencé afin de suivre certaines personnes ayant eu des contacts avec ces animaux", a indiqué M. Nagou.

L'Office international des Epizooties (Oie) a mis à la disposition du Togo environ 1 million de doses de vaccin contre la grippe aviaire, ainsi qu'un expert chargé d'aider les techniciens locaux, a souligné le ministre.

Aucun cas de virus H5N1 n'avait encore été officiellement recensé au Togo où le gouvernement a mis en place depuis février 2006 un plan de prévention.

Les autorités ont interdit depuis octobre 2006 l'importation de "volailles vivantes et dérivés" en provenance des pays touchés et les contrôles ont été renforcés sur les différents produits en provenance de pays non touchés, dont l'importation est désormais soumise à autorisation.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !